top of page
Rechercher

Qu'est-ce qu'une vie sans rêves ?


🦋 Qu’est-ce qu’une vie sans rêves ? Une vie un peu terne, sans doute, une vie qui se cherche et n’en finit pas de se chercher… Les rêves, j’ai écrit un livre sur ce sujet. Faute d’arriver à les réaliser assez bien pour moi-même. Le plus drôle, c’est qu’un de mes plus vieux rêves était d’écrire… J’ai écrit un livre sur les rêves (A vos rêves… Prêts ? Partez, 2021), pour dire que j’aimais écrire ! Je trouve l’histoire assez drôle. Et tout le monde s’accorde toujours pour dire qu’écrire, c’est un succès quand on arrive à se faire publier. A ce jour, j’ai écrit 6 livres📚, dont 3 ont été publiés. Les heures passées à le faire se comptent en réalité par centaines, tant ce travail est chronophage. Publiée c’est vrai, mais pour un retour financier d’environ 260 euros pour tous ces livres ! Parfois, le travail ne paie pas… Enfin, je suis en train de changer ma croyance sur le sujet des livres, le reste devrait suivre ;-)


🐉 Mais un rêve se vit pour lui-même, pas pour l’impact qu’il pourrait avoir sur les autres. Et force est de constater que l’écriture est un processus, avant d’être un produit. Un voyage en soi. Chacun de mes livres raconte une partie de moi, de mes expériences. J’ai testé plusieurs genres : essai, récit, roman, et chaque fois je suis stupéfaite de comprendre sur moi des choses qui m’échappaient encore jusque-là ! Parfois aussi, ces réalisations interviennent des années après l’écriture… L’inconscient s’est chargé de porter ses messages dans le temps. Il arrive aussi que mes écrits soient prémonitoires, et annoncent ce qui va se produire dans mon existence. L’inconscient a compris des éléments que le mental n’a pas encore perçus…


La lumière 🕯️qui se dégage d’un rêve va bien au-delà de sa réalisation. Le rêve, c’est cette part de nous qui ne sera jamais satisfaite et nous pousse à nous dépasser, à sortir de la zone de confort pour découvrir des pans de notre personnalité que nous étions impuissants à voir. Le rêve déshabille, il dérobe les faux-semblants, il met à nu et il décoiffe ! Peu importe l’impact qu’il aura sur la vie qui s’ensuit, il est là et nous porte le temps d’un projet, d’une respiration lente, d’un regard appuyé sur ce qui nous traverse.


Un rêve, c’est un horizon 🌠posé devant l’avenir, c’est une étoile à suivre parce qu’on sait qu’une fois en haut, on pourra voir sa vie d’une autre manière. Le rêve n’est donc – et ne sera jamais, à mon sens – une fin en soi. C’est le début de quelque chose, un voyage qui mérite qu’on l’entreprenne, un motif pour bouger et se transformer. Ceux qui ont perdu leurs rêves ou se refusent même à simplement les rêver, ceux-là ont perdu contact avec leur âme, et ne la retrouveront qu’à la condition d’ouvrir grandes les fenêtres de l’aventure, la curiosité, la découverte du merveilleux qui se trouve dans la vie à chaque instant.


Etre présent, être conscient de ce qui est, apprendre à être avant que de faire, voilà ce qui pourrait, de qui devrait justifier qu’on fasse un travail intérieur. Ce n’est que là que se trouve le vrai bonheur, la vraie sagesse. Les rêves sont ici comme des chemins pour y parvenir. Quelle place leur laissons-nous ?


11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page